Fadia Tombe El Hage est libanaise


Elle a fait ses débuts de soliste dans des œuvres des frères Rahbani (les frères Assi et Mansour Rahbani, célèbres compositeurs libanais).

Elle s’est ensuite orienté vers le chant d’opéra et la musique médiévale, orientale aussi bien qu’occidentale : diplômée en chant d’opéra au conservatoire d’Etat Richard-Strauss de Munich (Allemagne) et devient la soliste de l’ensemble de musique médiéval « Sarband ».

Seule ou avec Sarband, elle mêne une carrière  internationale en se produisant en concert dans des dizaines de festivals internationaux, y compris ceux de Baalbeck et de Beiteddine au Liban.

En 2002, elle forme avec ses deux sœurs l’ensemble vocal TriOrient qui se spécialise sur l’interprétation, a capella ou avec accompagnement instrumental, d’anciennes chansons (notamment du patrimoine libanais et moyen-oriental).

Fadia El Hage (à droite) et ses sœurs

©Triorient